Pourquoi notre bouteille ne s’appelle plus reviens


 

EN 2021, ON A VOULU APPELER NOTRE BOUTEILLE REVIENS!

Notre bilan carbone de 2020 a mis en lumière l’importance de l’impact de tout le packaging : 22,5% de nos émissions sont liées à nos emballages. 

Face à ce constat, on a voulu agir vite et trouver des solutions pour faire baisser ce poste durablement. Alors naturellement, on s’est penché sur le réemploi.

Cette option faisait sens à nos yeux, permettant de rompre avec le modèle de l’usage unique et ainsi de réduire nos émissions, l’extraction de ressources, l’utilisation d’énergies, … 

 

ON A BEAUCOUP APPRIS DE CETTE EXPÉRIMENTATION 🔬

Pendant 4 mois, on vous a proposé deux modes de collecte :

> rapporter directement à la brasserie à Pantin
> directement chez vous grâce aux livreurs Olvo 🚴🏼‍♀️ qui récupéraient vos bouteilles vides lors d’une nouvelle commande.

 

On a beaucoup appris et ça nous a beaucoup fait cogiter. C'est fou à quel point les buveurs de Gallia se sont tournés vers le réemploi ! En mai, les taux de retours étaient de :

> 30,55% à Pantin des ventes en direct
> 19,03% des ventes d’île de France de l’e-shop via Olvo.  

 

MAIS POUR L’INSTANT, ON MET EN PAUSE

Aujourd’hui, ces bouteilles, on ne peut pas les réemployer. C’est pas faute d’avoir essayé avec notre partenaire Uzaje : différentes méthodes de lavages, une machine en R&D, … mais rien à faire, nos étiquettes ne partent pas !
On se retrouve donc dans une impasse : continuer l’expérimentation n’a pour l’instant plus grand sens sachant qu’on a pas encore de solutions techniques. 
Donc toutes les bouteilles récupérées vont être recyclées avec notre partenaire Lemon Tri. En attendant qu’on trouve une solution, nous mettons une pause dans l’expérimentation. 
On a peut-être un peu voulu aller plus vite que la musique. Mais maintenant on sait que vous êtes partants pour réemployer !

 

UNE PAUSE, POUR MIEUX REPARTIR ! 🚀

On est toujours convaincus. Donc on va continuer de chercher de nouvelles solutions pour réduire notre impact ! 
On garde notre volonté de réduire notre empreinte carbone, donc concernant nos bouteilles voici nos pistes pour la suite : 
    1. Développer encore le VRAC avec des nouveaux magasins dispos
    2. Alléger nos bouteilles ? Pour émettre moins de CO2 lors du transport
    3. La canette : plus légère - 7g VS 220g pour la bouteille en verre : plus légère donc moins émettrice de CO2 lors du transport
    4. Le réemploi : on va continuer de tester des étiquettes, et creuser cette piste pour peut-être pouvoir un jour déployer ça !  
L’expérimentation nous a aussi permis de rentrer en relation avec pleins d’acteurs de la filière avec qui nous voulons continuer de collaborer : Uzaje bien sûr, le réseau consigne IDF, … On souhaite continuer à mener des expérimentations et travailler au sein des groupes de travail pour poursuivre la réflexion sur ce modèle auquel on croit.
Et on compte sur vous pour recycler vos bouteilles Gallia !